Cours de la bourse

 

 

Nous contacter

 

Hexa Finance

106 rue de Paris
89000 Auxerre

 

Tel : 03.86.52.14.14

Fax : 03.58.43.00.11

 

Mail : info@hexafinance.fr

 

Placements Bancaires

 

Livrets d’épargne :

 

Les livrets d’épargne sont des comptes rémunérés dont l’épargne reste disponible à tout moment. Ils sont en général ouverts sans limitation de durée et peuvent être fermés à tout moment à l’initiative de leur titulaire.

Certains livrets sont dits « ordinaires » comme le compte sur livret ou le livret B et les intérêts sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Les livrets A, livrets d’épargne populaire (LEP) ou livrets roses, livrets jeunes, livrets de développement durable (LDD, ex CODEVI) et livrets d’épargne entreprise ont des intérêts exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Une même personne ne peut pas cumuler plusieurs livrets défiscalisés de même nature. En revanche, le cumul de plusieurs livrets ordinaires est possible.

Les taux et plafonds des livrets exonérés sont fixés règlementairement. Les livrets ordinaires sont rémunérés librement par chaque banque.

En cas de décès du titulaire, le compte est bloqué et les avoirs sont partagés entre les héritiers lors du règlement de la succession.

 

Compte à terme

 

Il s’agit d’un compte qui bénéficie d’une rémunération définie lors de la souscription et garantie, en contrepartie d’un blocage de l’épargne, pour une durée fixée au départ.

La rémunération est fixée librement par la banque, elle dépend du niveau général des taux d’intérêt,  du montant investi et de la durée de placement.

 

Epargne logement : PEL et CEL

 

Les plans d’épargne logement (PEL) et les comptes épargne logement (CEL) ont pour objet de favoriser l’épargne des particuliers vers le logement. Ils comportent :

-          Une première phase d’épargne : Le souscripteur alimente son compte et reçoit en contrepartie des intérêts et une prime versée par l’Etat. Les sommes en compte donnent naissance à des droits à prêt.

-          Une seconde phase de crédit : Le souscripteur bénéficie d’un prêt dont le montant et la durée dépendent des droits accumulés pendant la phase d‘épargne.

 

Le PEL se caractérise par l’engagement de l’épargnant à effectuer des versements réguliers. Le CEL se caractérise par une totale liberté quant au montant épargné et à la disponibilité des fonds. En contrepartie, le taux de rémunération est plus faible que pour le PEL et les conditions de prêt moins avantageuses.

 

 

La bourse, le compte titres et le PEA

 

Pour investir en bourse, acheter des actions, vous devez ouvrir dans une banque un compte titres ou un PEA.

Le compte titres vous laisse toute liberté dans la gestion et le choix des valeurs achetées ou vendues.

Le PEA, également disponible en contrat de capitalisation, permet à son titulaire de bénéficier d’avantages fiscaux  en contrepartie de souscription de titres limitativement énumérés par la loi et d’un durée minimale à respecter.